This device is too small to view this website properly

Try to rotate your device

DOCUMENTS

About: La Monde Clignote, Véronique Bergen

Août 2016

MARIIE-JO LAFONTAINE, EXPLORATRICE DES ÉTATS CRISTALLINS DU MONDE

par Véronique Bergen.

Depuis le milieu des années 1970, l’artiste belge Marie-Jo Lafontaine fraie un chemin d’une haute exigence à l’écart des modes et des tendances hégémoniques de l’art contemporain. À première vue, son œuvre témoigne d’une observation critique de la société, de ses bouleversements majeurs, des séismes à venir. Le monde en ses dérives, ses lignes de faille est la source de ses inventions esthétiques. Si ses créations livrent une radiographie, un oscillographe de l’époque, elles vont bien au-delà d’un miroir du passé, du présent ou du futur de la société : sœur d’Alice de Lewis Carroll (à laquelle elle a consacré une série photographique), Marie-Jo Lafontaine traverse le miroir et nous ramène ses visions. Des visions qui nous offrent une cristallographie de l’existant, du monde, une exploration des états gazeux, liquides, solides du cristal cosmique. Deux ans avant sa série « Babylon babies » (2001), portraits frontaux d’adolescents venus des quatre coins de la Babylone planétaire, la série « Liquid Crystals », consacrée aux jeunes, désigne par son titre cet entre-deux âge où le cristal ne s’est pas encore induré, où tout est encore possible. Nous sont délivrés les états cristallins multiples (translucide, pur, fêlé, opaque, liquide, solide…) que traversent la société, nos corps, nos pulsions, nos territoires psychiques.

[...] read more

About: Dark Pool, Alexandre Cast

Octobre 2014

Marie-Jo Lafontaine est une exploratrice des images, de toutes les images
(photographies, vidéos, installations), mais aussi de la relation que les
images instituent avec d’autres médiums (l’écriture en particulier, mais
aussi le son, ainsi que l’architecture qui demeure centrale dans la
conception des mises en espace de ses oeuvres). Approche transesthétique,
donc, entre images, textes et sons qui active la sémiologie
visionnaire qu’attendent les temps présents. Et cette poétique des passages
entre les signes trouve dans Dark Pool sa forme organique, miroitante et
réflexive, mythologique et dématérialisée : l’eau. Elle est à l’origine de
l’image...

[...] read more

About: Victoria, Liquid Crystal Oscar Van Den Boogaard

Septembre 2014

VICTORIA
Victoria apparaît dans la mythologie romaine comme la déesse de
la Victoire. Son nom fut naturellement associé à celui de Mars,
dieu de la Guerre. Dans la Rome antique, son prestige grandissait
à mesure que les légions romaines repoussaient les limites de
l’Empire. L’expansion territoriale ne s’obtient en effet qu’au prix
de la victoire, comme la victoire, au prix de la guerre.

[...] read more

BELGIQUE Les nouveaux portraits officiels du Roi Philippe et de la Reine Mathilde

Juillet 2013

BELGIQUE La photo officielle de Philippe et Mathilde n’est ni un cliché de
presse, ni une illustration de mode.
Nul doute que chacun ira de son commentaire à propos de la photographie de nos
nouveaux souverains. Et pourquoi pas ? Après tout, cette image nous concerne
tous. Néanmoins, les premiers échos de critiques spontanées montrent que
quelques précisions s’imposent. En effet, pour ne pas se tromper de débat, il
convient de rappeler que cette image n’est ni un cliché de presse, ni une illustration
de mode et encore moins un morceau d’art. Il s’agit en fait d’une représentation
officielle. Dès lors, les questions qui se posent sont moins celles de la véracité ou du
« bon goût » que celles de la crédibilité et du respect.

[...] read more

About" Victoria" Changing states of art

Avril 2013

About: Troubled Waters, Jan Koenot

MaI 2013

Avec une production qui réunit sur près de quarante ans photographies, vidéos,
installations, mais aussi monochromes et peintures, Marie-Jo Lafontaine a constitué, au
fil du temps, une oeuvre polyphonique qui traverse de nombreux genres et sujets. Ainsi
le portrait, le corps, le paysage (urbain) et les fleurs (nature morte) y ont souvent été
abordés, représentés, traités et avec eux les thématiques – intimes ou politiques – de
l’enfance, la solitude et la mort, de la société à l’ère de la mondialisation, le pouvoir et
l’argent. Pour cela, des dispositifs ont également été inventés, dispositifs liés à la
création de nouveaux rapports, par exemple entre la photographie et le texte ou entre
l’image et le son, ou encore avec la conception de vidéo-sculptures.

[...] read more

About : Alice in Wonderland, Alexandre Castant

November 22nd 2011

Translated from French by Tania Derck.

“The peculiarity of Marie-Jo Lafontaine’s photographic and video work is that it exposes the absolute essence of the philosophy behind the imagery, through its emotional intensity and artistic depiction.” Alexandre Castant, essayist and art critic…

About : Dark pool, Alexandre Vanautgaerden

December 19th 2007

Marie-Jo Lafontaine nage entre deux eaux. Elle observe les passions qui donnent à voir les troubles de l’être tout en essayant de dissoudre les formes extérieures. Ce double mouvement est particulièrement explicite dans les œuvres qui combinent une image photographique et une peinture monochrome. Ces ensembles clos sont animés, par nature, d’un mouvement opposé. C’est à la rencontre de ces deux forces que l’artiste réside : tantôt au-dehors, tantôt au dedans, prenant parfois l’eau, prenant parfois l’air. Le monochrome participe de ce mouvement qui vise à dissoudre les formes dans le temps. Son rayonnement est pareil aux regards des sculptures khmères : les yeux clos, tournés vers l’intérieur.

[...] read more

About : Le jardin d'enfants, François Delvoye

December 10th 2007

Translated from French by Elaine Briggs

“The beauty of the world which is so soon to perish, has two edges, one of laughter, one of anguish, cutting the heart asunder.” A Room Of One’s Own, Virginia Woolf.

This varied gallery of intensely expressive faces that display differing attitudes during childhood and in life, is a concerted but also subtly disturbing attempt to muddy the waters between innocence and adulthood, between candour and anguish for the world. The series of photos occupies a special position in the long tradition of photographic portraiture as well as within Marie-Jo Lafontaine’s own work.

[...] read more

About : Les bains de St-Josse, Humeurs

October 10th 2007

Bonne humeur. Mauvaise humeur. Humeur maussade. Humeur radieuse. Les humeurs sont les liquides qui nous font et qui se jouent de nous. Trône la mélancolie, ce fluide sec qui nous parcourt et nous tranche à intervalles réguliers. Les doux remords, les histoires manquées, les gazons disparus, les voix qu’on oublie. Tout ça c’est la bile noire qui nous les remet en bouche. Une pluie d’aiguilles, juste quand on s’oubliait enfin.

[...] read more

About : The world starts every minute!, Alexandre Castant

September 27th 2007

Espace sonore et fiction d’espace
L’installation sculpturale et sonore de Marie-Jo Lafontaine The World starts every minute propose un environnement grave et aérien, physique, intense, depuis lequel une exposition photographique et vidéographique se distribue. C’est donc au cœur d’un ensemble d’images que cette installation sonore prend d’abord place : elle y interroge la mesure du dialogue entre les signes et ses effets. Ontologie de l’image photographique et figure du silence, rapport trans-sémiotique entre l’image, le texte et le son activent alors une variation poétique sur la notion de scénario, invisible et mental, que portent la voix, le rire et le chant. Et cette dynamique invente un espace tout à la fois volume imaginaire, perception d’un lieu sonore et périmètre d’envol de fictions.

[...] read more

About : Kontrol Station, It’s for your own good

September 10th 2007

Everything involves ergonomics and functionality. No idle space, no hiding place, no secrets, so that everyone can occupy his/her most productive position and never spill out of it. It’s not that surveillance is permanent, but the possibility is always at hand.
It’s enough to let suspicion take root and fear will take care of the rest. Have you noticed how it used to be the small white camera mounted in the street, the airport, metro stations and public spaces… and now? Big black bulbs surrounding a masked entity. You never know exactly who’s being spied on, whose hands the thing is zooming in on. Bulbs that are attached to the wall, planted atop a thin post or hidden in the corner of a room… concealed like a moist eyeball. Deciding on the right moment to snatch their prey and have it admit to some crime far from the civic corridors.

[...] read more

About : Banana Kisses and Frozen margaritas, exitmedia.net

August 7th 2007

EXIT#28 – flowers
Banana Kisses and Frozen Margaritas is a work on the internalised discourse of seduction. Portraits of girls, of boys, portraits of flowers. Two photographic images are joined and confined from one side and another by a vertical monochrome surface. Suspended time, frozen instant, private moment between tension and vanishing.

[...] read more

About : Marie-Jo Lafontaine, Interview door S. Smallenburg

November 3rd 2006

Schoonheid die omslaat in gruwelijkheid
De route van station Brussel-Noord naar de wijk Schaarbeek voert langs vele islamitische slagers, Afrikaanse kappers en Turkse groentenwinkels. Temidden van deze multiculturele bedrijvigheid woont Marie-Jo Lafontaine, al jaren een van de meest succesvolle Belgische kunstenaars. Haar appartement annex atelierruimte ligt aan een binnenplaats en is een oase van rust en ruimte.

[...] read more

About : I love the World, Skyarena, Jan Koenot (BE)

November 3rd 2006

Du rire au rire:
Pour une lecture ‘utopique’ de I Love The World de Marie Jo Lafontaine
Le titre de l’œuvre projetée par Marie Jo Lafontaine sur les tours de Francfort lors de la soirée d’ouverture de la Coupe Mondiale de Football 2006 ne manque pas de nous provoquer. ‘I love the World’, ‘j’aime le monde’, qui oserait le dire tout haut ?

[...] read more

About : We can be Heroes just for one day, texte.

October 10th 2006

Tous égaux. Tous uniques.
Attaquez la de votre regard… ou de votre audace. Vous n’êtes pas une brique, montrez votre vie! Vos crevasses, vos pleins, vos bavures, vos fiertés, vos plis, vos flammèches… votre feu.
Portez cet instant sans durée dans la sphère de Marie-Jo Lafontaine, pour qu’enfin par l’action de chaque individu se dégage un vouloir.

QUE VOULEZ-VOUS?
Entrez, agissez, plaquez.
Vous êtes dans un cantique du présent, un chaos de fluides fixés.
Un mur pour ouvrir, pas pour celler. Un mur pour tonner, pas pour taire. Un mur pour libérer, pas pour cerner. Un mur pour alerter, pas pour endormir.

[...] read more

About : Babylon Babies, (BE)

October 4th 2006

Caution ! Intimate rebellion artist in Schaerbeek
Est-il encore besoin de présenter Marie-Jo Lafontaine ? Artiste mondialement reconnue, Marie-Jo a posé ses imposantes valises dans un quartier cossu de la cité des ânes, il y a plus de 17 ans déjà. La commune accueille en ses murs, les visages mystérieux de «Babylon Babies»…

[...] read more

About : Marie-Jo Lafontaine, Karin Strobbe

September 26th 2006

Not only is Marie-Jo Lafontaine a prominent member of the contemporary Belgian art scene, she also holds an important place among some of the most recognized international contemporary artists.

[...] read more

About : Babylon Babies, Jan Koenot (BE)

September 26th 2006

….Le caractère critique de la série Babylon Babies saute aux yeux. Ces photographies interrogent nos consciences sur l’état du monde d’aujourd’hui, sur l’avenir de nos sociétés (celui auquel aspirent les adolescents, celui qu’on leur réserve…) et sur le destin de la race humaine en tant que telle.

[...] read more

About : Babylon Babies, Maurice G. Dantec

September 26th 2006

Vous croirez les avoir regardés, mais ce sont eux qui vous auront vus. Vois. Ecoute. Tes yeux sont des cristaux liquides, ton oreille est déjà habituée au rythme des missiles de croisière : tu saisiras, glacée d’effroi mais fiévreuse de la découverte, que joie et connaissance ne forment qu’un seul processus, qui s’enroule dans la spirale de la tragédie et du paradoxe.

[...] read more

About : Babylon Babies, Roger Pierre Turine

September 26th 2006

D’Anvers à Schaerbeek, il n’y a qu’un pas d’âne à franchir !
Marie-Jo Lafontaine, artiste de renommée internationale, l’a si bien compris, qu’oubliant sa naissance anversoise, elle est tout simplement venue s’établir en notre Cité des Anes, il y a plus de vingt ans déjà.
Schaerbeek se devait de rendre hommage à une citoyenne aussi émérite, qui a promené son art, non plus à dos d’âne, mais par supersonique,de New York à Paris et de Berlin à Marrakech, de prestigieux musées internationaux ayant craqué sous l’effet de ses séductions.

[...] read more

About : Babylon Babies, Jacques Sojcher

September 14th 2006

Devant ces visages…

Ce qui frappe d’abord, c’est le format de ces photographies (240 cm x 184 cm).
Ensuite, c’est la série, la multiplication des portraits d’adolescents et d’adolescentes, qui ont en commun leur âge et le regard qui nous fixe, le portrait limité au visage, au cou, à la clavicule, aux épaules.

[...] read more

About : Babylon Babies, Jan Koenot (BE)

July 28th 2006

Marie-Jo Lafontaine : Kunst tegen barbaarsheid

‘However tragic [art] sees the human condition, the very fact that one can express it gives us optimism.’(David Hockney)

Marie-Jo Lafontaine behoort met Cindy Sherman, Barbara Kruger en Jenny Holzer tot een generatie van vrouwelijke artiesten die zich de modernste hoogtechnologische middelen eigen hebben gemaakt en daarmee een gedegen, coherent en kritisch oeuvre tot stand hebben gebracht, dat internationale erkenning geniet.

[...] read more

About : Marie-Jo Lafontaine, Dorine Esser (BE)

July 25th 2006

Het enigma van het zijn.

“Ich bin ein Weltburger. Uberall zuhause fremd überall.”
Erasmus

Wereldburger en Welschmerz
Marie-Jo Lafontaine stond aan de bakermat van de videokunst samen met de Amerikaanse Koreaan Nam Jun Paik en de inmiddels door Hollywood zwaar gesponsorde Bill Viola. Haar doorbraak beleefde ze op de Dokmenta in Kassel met de video-installatie ‘Les larmes d’acier’. Ze reisde de wereld rond. Van Brussel naar Avignon, Parijs, New York, Londen, Basel, Japan

[...] read more

About : Babylon Babies, Marie-Jo Lafontaine

July 23rd 2006

Portretten, ik ben er in 1993 mee begonnen. Ik was zo onder de indruk van wat er in Engeland gebeurde, toen die twee jongens dat kindje hadden omgebracht. Daar moest ik iets mee doen. Ik had altijd al instinctief aangevoeld dat kinderen niet onschuldig zijn, maar als ik dat durfde te zeggen werden mensen vaak agressief tegen mij. Na die moord dacht ik: ik heb gelijk.

[...] read more

About : Babylon Babies, Nicolas Deckmyn

July 14th 2006

Il y a une écorcheuse qui piste puis qui frappe. Il y a sa lame qui rapidement sectionne les bords de son trophée, la douleur, la fuite puis le culte. Rien de tout ça n’est un jeu, et si on vous le prétend alors dites que c’est un mensonge soporifique.

[...] read more

About : I love the World, Skyarena, poster

June 1st 2006

About : I love the World, Skyarena, www.hr-online.de

May 26th 2006

“Die Größe fordert mich heraus”

Sie hat in Kassel mehrfach auf der Documenta ausgestellt, in Amsterdam und New York hat sie Flughafenterminals illuminiert, ihre Ausstellungen gehen rund um die Welt. Die Videokünstlerin Marie-Jo Lafontaine gestaltet den zweiten künstlerischen Teil der SkyArena-Show.

hr-online: Riesige Leinwände auf elf Hochhäusern sind eine ungewöhnliche Arbeitsfläche, die man sich erst aneignen muss. Was waren Ihre ersten Schritte für das Projekt? 
Lafontaine:Für jedes Projekt ist das Aneignen der Situation, des Kontextes, in dem es präsentiert wird, notwendig. Um eine Idee für Frankfurt am Main entwickeln 

[...] read more

About : I love the World, Skyarena, Nicolas Deckmyn

April 25th 2006

Porter sur le verre de notre oubli des éclaboussures de mémoire, des socles de notre présent.
Socles de mousse ou socles de marbre.
Etaler la vie là où elle n’est plus attendue.
Là tout en haut.
Des magies, des empereurs, des bouffons, des lutteurs, des migraines, des questions… et le son de quelques réponses qui résonnent dans nos coeurs.
Layer d’amour posé sur la trame de la ville.
Layer de vie posé sur les oublieurs de bonheur.
Marie-Jo Lafontaine vous embrasse …

“with love, from the SkyArena Frankfort 2006 “.

About : Experience Paradise, the booklet

February 1st 2005

About : Liquid Cristals, Paul Ardenne

October 8th 2004

Liquid crystals est une série de portraits d’adolescents d’une grande subtilité, les photographies sont en noir et blanc mais l’artiste a coloré légèrement les yeux en utilisant les technologies de digitalisation de l’image.

[...] read more

About : Liquid Cristals, Martial Thomas

October 8th 2004

L’intensité de ces portraits est remarquable, la prise de vue est sobre, on ne voit que le visage et le corps en appui sur un fond neutre.

Le regard doit nous impressionner car la vie d’un portrait dépend du regard et les vieux Maîtres le savait également. Ce qui rend vivant le portrait, c’est son regard.

Liquid Crystal est le portrait d’une jeunesse sélectionnée dans ses écarts de personnalité pour y faire surgir le panorama d’un monde qui se veut positif et questionnant pour apaiser nos craintes et soulever l’espoir .

Martial Thomas

About : Banana Kisses and Frozen margaritas, Martial Thomas

October 8th 2004

«Banana Kisses and Frozen Margaritas» est une œuvre sur le discours intériorisé de la séduction.
Portraits de filles, de garçons, portrait de fleurs, deux images photographiques, qui sont jointes et cernées de par et d’autre par une surface monochrome verticale.

[...] read more

About : Babylon Babies

October 8th 2004

La vérité est laide et nous avons l’art pour que la vérité ne nous fasse pas sombrer.
Dans les yeux des « Babylon Babies » ne se montrent pas seulement la terreur et la douleur, nous y voyons la confiance, la force et l’amour.
Ils sont notre miroir et nous nous y voyons comme dans un miroir de cuivre.
L’art est une tentative poétique de maîtriser la réalité tout entière.

[...] read more

About : Babylon Babies, Maurice G. Dantec

February 9th 2004

Iconostase

La seule différence entre les morts et les vivants réside dans le pouvoir de la Parole.
Le Midrach

Voilà : lorsque vous aurez refermé ce livre, j’espère que vous serez habités pour un temps par le peuple des enfants de Babylone, j’espère que leurs yeux couleur cristal liquide viendront hanter vos rêves, j’espère que vous comprendrez que leur existence ne tient qu’à un fil, j’espère que vous aurez un peu plus peur de vous-mêmes.

[...] read more

About : Babylon Babies, Predigt (DE)

March 30th 2003

Mitwirkende :
Dr Daniel Spanke (Leiter der Kunsthalle)
Bernhard Busemann (Pastor an der Christus- und Garnisonkirche)
Frank Morgenstern (Pastor an der Christus- und Garnisonkirche)
Musikalische Unterbrechung: Kirchenchor unter Leitung des Organisten und
Kantoren Uwe Mahnken
(Predigt am Sonntag LÄTARE in der Christus- und Garnisonkirche, 30.3.2003 Das 20. Babylon Baby)

Schon in der frühen Kirche in den ersten nachchristlichen Jahrhunderten gab es heftige Auseinandersetzungen über die Erlaubtheit der Bilder im Christentum.
Ausgangspunkt war dabei nicht so sehr das alttestamentarische Bilderverbot, sondern die notwendige Absetzung des noch jungen Glaubens gegenüber den antiken heidnischen

[...] read more

About : Babylon Babies, Kunsthalle Wilhelmshaven (DE)

February 9th 2003

Die Belgierin Marie-Jo Lafontaine (*1950 in Antwerpen) gehört zu den profiliertesten europäischen Künstlern der Gegenwart. Ihre Foto-Arbeiten und Video-Installationen wurden bereis auf der ganzen Welt gezeigt. Besondere Aufmerksamkeit errang 1987 ihr großformatiges Werk Les armes d’acier (Die stählernen Tränen) auf der documenta 9, das danach im Museum of Contemporary Arts, Los Angelos, und dem Museum für Gegenwartskunst in Basel zu sehen war.

[...] read more

About : Lost paradise, Nicolas Deckmyn (BE)

May 6th 2002

Coupure

Les conditions des villes ont exclu la plante. La plante est insignifiance. La plante est maladie. La plante salit les façades. La plante n’est pas neutre.

Pourtant aller le long des tiges voir perler le duvet, filer sous une canopée chasser la matière et ses développements variables. Pourtant brûler son âme pour cet os fin et fragile qui tient l’orchidée par sa nuque, ou pour le bel affût d’une herbe haute.

[...] read more

About " A Las Cinco de la Tarde" Willem Elias

2002

De mythische vader van de videokunst, Nam June Paik, die voor het eerst op
het toneel verscheen in 1958 in Darmstadt, heeft van bij die aanvang de aanval op de
televisie ingezet. De zin van videokunst is dan ook een kritiek uit te beelden tegen
stereotypen van de beeldbuis, de dwangbuis van het beeld. Paik heeft dit zelf reeds
onovertroffen gedaan. Hij heeft het televisietoestel verminkt of bezoedeld door het te
vullen met rotzooi. Hij heeft de kortstondigheid en de gedachteloosheid van de
televisiefetisj geconfronteerd met de eeuwigheid en de stilte van het boeddha beeld
langs de ene kant, en met kleurig muzieklawaai langs de andere kant. Paik heeft de
videokunst, met de TV als thematiek, gecreëerd als een vorm van anti-kunst-kunst.
Het dagdagelijkse van de TV heeft hij omgezet in een symbool via een antiesthetische
esthetiek. De kijker wordt verplicht zijn gebruikelijke passiviteit om te
zetten in interactie.

[...] read more

About : Lost paradise, Nicolas Deckmyn (BE)

April 29th 2002

The Journey of the Crow
Floral Torture
Pollenology

Nothing is less innocent than what appears soft and docile. It’s the credo of the datura, the hymn of the monkshood, of the gentian and the lily of the valley. Lie down on stinging nettles to feel life’s force running through you. Roll about in the wet down covered in formic acid, the digitalis’ bells and understand that what is alluring is only passive in its trickery or in its miscalculation. Marie-Jo Lafontaine rolls about in the acid of her existence. And on that bed of stinging nettles she assaults Daguerre and makes the developer communicative through persistent retinal assault. She lies in her own way to illustrate her reality.

[...] read more

About : Lost paradise, Nicolas Deckmyn (BE)

April 28th 2002

Wall of water
Camouflage
Noise in the underbrush

Can you ever be sure of anything? Everyone uses lies to help the present of the future slide into the past, it’s a kind of aid, the way pills are coated to slide down our sore oesophagus. Are you perhaps only sure of yourself? Have you never deceived in order to achieve something? Have you never inflated or toned down a recollection in order to better seduce or outrage? Who do we really still believe, if not the next person to stab you in the back?

[...] read more

About : Lost paradise, Martial Thomas

April 17th 2002

Pain, dreams and a lost dimension

The language of “Lost Paradise” is that of flowers as enduring images of paradise and beauty through the presence of existing yet ever-changing shapes; the presence of a perfume, like a recollection from an unknown time.

“Lost Paradise”: as the world suddenly tilts, our sight tries to reconstruct the cumulative projection of superimposed worlds surrounded by forgotten flowers as well as those imaginary flowers yet to be discovered.

[...] read more

About : Die Kinder der Ruhr, Otto Neumaier (DE)

March 20th 2002

Kinder blicken dich an


Seit Marie-Jo Lafontaine mit „Les larmes d’acier” (1986/87) bei der documenta 8 Aufsehen erregte, gilt sie vor allem als Schöpferin monumentaler Videoskulpturen, durch welche die Betrachtenden mit der „Ambivalenz” von Eros und Thanatos, von Leidenschaft und Gewalt konfrontiert werden. Dieses Bild ist zwar nicht völlig falsch, aber einseitig und eng – in thematischer Hinsicht ebenso wie in bezug auf die von Lafontaine eingesetzten künstlerischen Mittel: Auch wenn die Arbeit mit dem Medium Video bis heute einen Schwerpunkt in Lafontaines Werk darstellt

[...] read more

About : Babylon Babies, Maurice G. Dantec (FR)

February 13th 2002

La colonie des écrivains

Et la nuit fut le sein fécond d’où naissent les révélations.
Novalis

Jeune enfant de Babylone, ne me demandes pas la lune, poses-moi toutes les questions qui te rongent mais, je t’en prie, ne laisse pas ton cerveau en errance autour du vide constitué par la masse spongieuse des discours. Kreutzfeld-Jacob frappe à toutes les instances, il rend poreuses les circonvolutions inattendues, et dessèche les langues qui se croient investies de la mission de dire le Bien.

[...] read more

About : Lost paradise, Fantasmagorische maalstromen

November 19th 2001

Marie-Jo Lafontaine, een grote dame in de kunst

Met een puntgave poëzie bezingt dit oeuvre alle leed, de pijn, het geweld, de liefde, de hoop. Het wortelt in de werkelijkheid, maar deze wordt omgezet in suggestieve, artificiële beelden. Videosculpturen met vele schermen en geluidsbronnen of reeksen van vele foto’s veroorzaken zinnenstrelende en kippenvel verwekkende ervaringen. Pas in de versnippering kan de totaliteit zichtbaar worden. Deze meeslepende mallemolen van de wereld met al zijn tegenstrijdigheden trekt langs tal van tentoonstellingen, voornamelijk in het buitenland.

[...] read more

About : Babylon Babies, Johan Pas, Berchem (NL)

April 28th 2001

BABYLON BABIES

‘We are the future: no future’
(Sex Pistols, 1977)

De titel van Marie-Jo Lafontaines meest recente fotoreeks, Babylon Babies, is ontleend aan de gelijknamige roman van de Franse auteur Maurice G. Dantec (1), maar heeft in feite meer te maken met Pieter Brueghel. Die voltooide in 1563 een schilderij dat sinds zijn ontstaan weinig aan actualiteitswaarde heeft ingeboet.

[...] read more

About : Babylon Babies, Alexandre Vanautgaer

March 1st 2001

Lettre

Chère Marie, voici l’histoire d’un homme qui rencontre la femme qu’il aime. Peu de temps après, ils décident de partir ensemble vers le Sud car elle désire lui montrer son café et son ami. Ce café portait un nom étrange, semi-boréal.

[...] read more

About : Lost paradise, Johan Pas

October 1st 2000

“Flowers worthy of Paradise, which are not nice Art
In beds and curious knots, but Nature boon
Poured forth profuse on hill, and dale, and plain…”
(John Milton, Paradise Lost, 1699)

Flowers worthy of Paradise…

The title of this essay, Lost Paradise, has a double meaning. On the one hand it refers, literally, to the new series of photographic works by Marie-Jo Lafontaine and on the other hand it is an inversion of Milton’s famous 17th century poem. In the epic, Paradise Lost, the English author elaborately describes the run-up, actual occurrence and consequences of the fall from grace

[...] read more

About : Liquid Cristals, Nicolas Deckmyn (BE)

February 1st 1998

I was born in a world where adults no longer know how to say that they too are afraid of possessing knowledge that is useless when we are confronted by life. Afraid of the conniption they meet from the amazing amount of information exposed by the omnipresent screen, wretched little windows through which we watch the world strip in a stench of disinfectant.

[...] read more

About : Passio, Georg Bussmann

June 25th 1990

Le principe de séduction

« Allons, viens ici, Ulysse, tant vanté, gloire illustre des Achéens ; arrête ton vaisseau, pour écouter notre voix. Jamais nul encore ne vint par ici sur un vaisseau noir, sans avoir entendu la voix aux sons doux qui sort de nos lèvres ; on s’en va charmé et plus savant ; car nous savons tout ce que dans la vaste Troade souffrirent Argiens et Troyens par la volonté des dieux et nous savons aussi tout ce qui arrive sur la terre nourricière. »

[...] read more